Qu’est ce que la redynamisation ?

0

Un grand nombre de centre-ville sont en difficulté. Mais avant d’entamer un quelconque projet, il est impératif d’élaborer un projet qui lui est destiné. Ainsi, pour revitaliser l’attractivité d’un cœur de ville, il faudra lui administrer un programme de dynamisation

Qu’est-ce que la redynamisation ?

Grossièrement traduite par les dictionnaires, la redynamisation est un mot dérivé du verbe redynamiser. Celui-ci signifie, redonner une dynamique à une économie ou à un secteur économique qui perd de la vitesse. La redynamisation est donc l’action de rendre à une économie ou à un secteur économique son dynamisme.

Un projet de redynamisation se fait généralement en trois étapes. Dans un premier temps, on procède au perfectionnement des logis pour offrir aux propriétaires un genre de rénovation énergétique pour que leurs habitations s’adaptent à la modernité et le confort tant recherché. Ensuite, on s’intéresse au commerce déjà existant en y joignant des animations commerciales et pour finir, en procède à la requalification. Cette dernière étape concerne surtout les espaces publics.

Le principe de zone redynamisation urbaine

Le dynamisme d’une zone dépend principalement de la vitalité de son commerce. Alors, la redynamisation urbaine repose donc sur deux principes. En amont, il y a le diagnostic d’élaboration d’une stratégie. Ce diagnostic est constitué par trois actions : les évaluations de l’offre commerciale, rendre le commerce le plus actif possible et établir un dialogue de confiance entre les chambres de commerce et d’industrie, et les marchands. L’approximation de l’offre commerciale permet de déterminer les objectifs à atteindre. En même temps, la zone devra s’efforcer d’éviter les friches commerciales pour accentuer l’attractivité du centre-ville et pour finir, le dialogue constructif entre la mairie, les Cci et les commerçants permettra le bon déroulement des activités commerciales.
En aval, il y a le principe des dispositifs d’accompagnement. En effet, un grand nombre de dispositifs de financement sont voués à aider les commerces qui ont des besoins spécifiques. Citons entre autres le FISAC (Fonds d’Interventions pour les Services, l’Artisanat et le Commerce. Il est destiné à soutenir les projets de développement commercial dans les zones fragilisés. Il y a également le FEDER ou le Fonds Européen de Développement Régional, l’ANAH ou l’Agence Nationale de l’Habitat ainsi que l’ANRU ou l’Agence National d’Aménagement et de restructuration.

Zone de redynamisation urbaine : Découvre notre liste

Pour pouvoir établir une liste de zone de redynamisation, il faut les définir à partir de leurs critères. A partir de ces critères, on distingue : les ZRU, le ZUS et e ZFU

Les ZRU sont les zones de redynamisation urbaine qui regroupaient les endroits qui sont mesurés à des entraves économiques et sociales. Les ZUS désignent les quartiers infra-communal d’une région qui sont dotés d’axes de route. Les ZFU sont des quartiers situés dans des zones désavantagés qui abritent plus de 10 000 habitants. Un ZFU se définit par le taux de chômage, le pourcentage des jeunes et des personnes non diplômés ainsi que par la capacité fiscal de chaque habitant. L’entreprise amarrée dans les ZFU bénéficie du dispositif d’exonération de charges fiscales pour une durée de 5 années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here